En raison de l’imperméabilisation à outrance, les eaux tendent à ruisseler plus et avec des débits incontrôlés. Les inondations sont donc plus importantes. Afin de limiter l’impact de l’imperméabilisation, il est demandé soit d’infiltrer les eaux pluviales soit de les tamponner via une cuve de rétention et de rejeter avec un débit contrôlé. AESF permet de définir quelle méthode utiliser afin de respecter la réglementation locale et vous délivre l’attestation PCMI 14 nécessaire au permis de construire.